Corps à Dire

DANSE THERAPIE

L’expression primitive est aussi une forme de danse thérapie.

Elle est fondée sur la réactivation des structures rythmiques fondamentales, primitives, réprimées, voire oubliées chez les occidentaux.

Elle leur offre de les revivre dans l’ expression symbolique universelle (archétype) à effet thérapeutique.

Réveiller son énergie. Un corps traversé par une force dansante, la danse a bien des vertus, unifie, met en contact, réunit et assemble le dissemblable. En résumé on peut dire qu’elle transmet à la fois du plaisir et de la règle et c’est bien cet art structurant qui renforce la construction de l ‘identité et qui constitue une thérapie particulièrement efficace.

La recherche des origines de l ‘expression primitive renvoie tant à l’homme préhistorique qu’à l’enfant, évoquant le bain sonore originel, le bercement maternel, la dyade mère-enfant, le balancement entre dehors et dedans. Il s’agit aussi de Rythmo-Thérapie.

Prise de conscience de l’importance du cadre et des règles qui y sont énoncées, le rythme, véritable « maitre du temps  » garantit une structure contenante et sécurisante dans un espace autotélique et intertransférentiel.

Ces ateliers s’adressent à un public de tout âge (enfants, adolescents, adultes, séniors ) dans divers secteurs :

  • Médical (psychiatrique, somatique…)
  • Educatif (enfance inadaptée ou maltraitée, adolescents…)
  • Médico-social (séniors, situation de handicaps divers … )
  • Social (précarité, prisons, exclusion, migration, marginalité…)

Les séances de danse thérapie proposées aux usagers des établissements du secteur sanitaire, social et médico-social peuvent être hebdomadaires, mensuelles ou trimestrielles…

Dans la mesure du possible, les séances sont en groupe. Il est possible qu’elles soient individuelles en fonction des situations. Elles s’inscrivent dans la pluridisciplinarité déjà en place dans l’établissement.

Le corps est un médiateur formidable, et encore davantage dans un cadre thérapeutique.

Les ateliers peuvent être accompagnés par un musicien percussionniste jouant de préférence du djembé, celui ci étant l’instrument permettant le meilleur encrage à la terre, à l’incarnation, on le nomme  » le Dieu tonnerre « . Aussi, tambours et polyrythmies, instruments et mélodies, jeux dansés, rythmés, musiques chantées, contées, très ritualisés. La répétition du mouvement est un des piliers, l’improvisation peut avoir lieu. La thérapeute peut s’appuyer et s’inspirer des contextes environnementaux de notre société, du moment, mais aussi des mythologies, des contes, de la poésie, des sociétés traditionnelles, afin de donner matière aux gestes dansés …

N’hésitez pas à nous contacter afin de poser vos questions.
De réfléchir ensemble aux propositions, besoins , idées, que vous,
votre institution, les usagers, établissements spécialisés pouvez avoir .

Les tarifs ,la durée et l’organisation de l’intervention seront étudiés au cas par cas .

Un travail pluridisciplinaire ou transdisciplinaire est possible, en équipe, en réunion…

 

 

 

 


Les principaux courants de Danse-Thérapie et leurs fondements :

Les fondements de la Danse Rythme Lien Social et Thérapie : D.R.L.S.T

La danse primitive

  • Appel d’un mouvement à un autre, d’un appel à une réponse.
  • Un langage axé sur la symbolique.
  • La forme est un contenant.
  • C’est une transe où il y a un dialogue.
  • Bien-être.
  • Pour le développement personnel.
  • Se pratique quand il y a pathologie.

Les mouvements de la Danse Mouvement Thérapie : D.M.T

  • Lecture du corps.
  • Analyse du mouvement de l’Aban.
  • Bien-être.
  • Développement personnel.
  • Expression par le mouvement.

Les fondements du Mouvement Authentique : M.A

(Beaucoup pratiquée aux Etas-Unis)

  • Une très grande liberté.
  • Très peu de cadre.
  • Bien-être.
  • Plus vers le développement personnel